Chasse

 

Battue de chasse réserve Mr Bidon 2022 2023

liste répartition de la chasse 2022

BATTUES  de chasse 2022 et 2023

👉 Versant HACKENBERG  et KEMPLICH /KLANG

le 23 octobre  2022

 Le 06 novembre 2022

 Le 20 novembre 2022

 Le 04 décembre 2022

Le 18 décembre 2022

Le 08 janvier 2023

Le 22 janvier 2023

Le 29 janvier 2023

Uniquement

👉 Versant KEMPLICH /Monneren

(Réserve BIDON )

Des Tirs de nuit Pourront avoir lieu jusqu’au 14 avril 2023

👉 Attention à cela se rajoute

des tirs de nuit à n’importe quel jour de la semaine jusqu’au 14 février 2023

pour des opérations sangliers a l’aide de source lumineuse

 

Tir de nuit du sanglier du 20 mai 2022 au 14 Avril 2023

 

Chasse militaire

 

La fermeture de la chasse intervient au mois de février. Les dates précises de clôture varient en fonction des espèces.

             Comment cohabiter entre chasseurs et promeneurs ?

Résultat de recherche d'images pour "chasseur et promeneur"

cohabiter entre chasseurs et promeneurs, c’est possible. Il suffit d’adopter les bons réflexes et de mieux connaître ceux avec qui on partage la nature.

Comment savoir à l’avance où la chasse est pratiquée ?                                              Se renseigner n’est pas toujours facile. On peut toutefois repérer les zones où la chasse est régulièrement pratiquée. Les sociétés de chasse et les ACCA pourront probablement vous renseigner, mais ne sauront pas toujours ce qu’il se passe dans les communes voisines, ni sur les propriétés privées. Pareil pour les mairies.  Les habitants de la commune peuvent aussi aider : les coups de feu et les chiens qui aboient ne passent pas inaperçus dans le voisinage.

Promeneurs et chasseurs : cohabiter ne va pas sans règles

Les récents accidents de chasse survenus en France : en Isère où un chasseur a pris un promeneur pour un chevreuil et l’a tué, en Ariège où un autre promeneur a été tué au cours d’une battue au sanglier, et, dernier en date, lorsqu’un chasseur d’Ornaisons a blessé au visage un vététiste à Luc-sur-Orbieu, près de Narbonne dans notre département, rappellent que se trouver dans la nature les jours de chasse n’est pas sans danger. Loi des séries ou pas, sans parler des réactions passionnées sur Internet et ailleurs, cela peut suffire dans notre pays pour commencer à légiférer. La gendarmerie a à cet effet publié un communiqué précisant les obligations de sécurité incombant aux chasseurs en premier lieu, avec entre autres : «Pour toute manipulation, une arme doit être déchargée et ouverte ; hors action de chasse, une arme doit être vide. Au cours d’une journée de chasse, il est fréquent que l’on tienne l’arme en mains sans être en action de chasse, une arme chargée est tenue en mains, canon dirigé vers le sol ou vers le ciel». Or, il est fréquent de croiser des chasseurs au bord de routes ou de chemins en train de patrouiller le fusil à la main comme s’ils étaient prêts à faire feu. Respecter toutes les règles de sécurité prévues, comme au volant de sa voiture, peut paraître très contraignant, mais c’est souvent quand on ne les respecte pas que les accidents arrivent.

Résultat de recherche d'images pour "chasseur et promeneur"

La gendarmerie a également édicté des règles de sécurité à observer à l’attention des promeneurs, randonneurs pédestre ou cyclistes : «Restez sur les sentiers balisés, portez des vêtements clairs (une chasuble ou un gilet fluorescents), dès que vous constatez que vous entrez dans une zone de chasse, ne vous cachez pas, au contraire faites en sorte d’être vu par les chasseurs. Dès que vous êtes identifié, parlez aux chasseurs afin de recueillir un maximum de renseignements (directions à prendre et celles à éviter, itinéraires présentant moins de danger, etc.)». Les zones d’action de chasse et les angles de tirs doivent être matérialisés afin d’éviter toute interaction dangereuse entre l’action de chasse et le promeneur. Reste que toute règle, aussi légitime et claire qu’elle soit, n’est valable que si elle est correctement observée par les uns et les autres.